Grit Groupe de Recherche sur l'Image et le Texte
1, place Blaise Pascal - B-1348 Louvain-la-Neuve (Belgique) - tél. +32 (0)10 47 49 24 - fax +32 (0)10 47 25 79 - grit@rom.ucl.ac.be

Appel à communication : Colloque international "Towards a graphic culture"

A l’initiative de Benoît Berthou et Philippe Marion, un colloque international consacré au dessin aura lieu en juin 2015 à la villa Finaly de Florence.

Seront les bienvenues toutes les communications portant sur le dessin, quel que soient ses usages ou supports et plus largement l’approche des chercheurs. Seule sera prise en compte la scientificité des propositions : les réflexions portant sur la bande dessinée, le cinéma d’animation, le jeu vidéo, l’illustration, voire l’architecture seront les bienvenues : il s’agira dans tous les cas d’interroger, tant du point de vue de sa production que de sa réception, un mode d’expression et de communication qui reste largement à expliciter.

Le colloque donnera lieu à des publications dans deux revues classées par l’AERES : Comicalités (liste « Arts ») et Études de communication (liste « Sciences de l’Information et de la Communication).

Toutes les informations sont disponibles sur la page officielle du colloque.


Appel à propositions : Workshop - Traumatic and Haunting Images (Gand, Octobre 2015)

This one-day workshop seeks to compare the nature and effects of visual representations of trauma in diverse media, ranging from film and photography to illustrations and comics. Trauma is used here in the broad sense of a lasting psychological wound. This is juxtaposed to haunting in order to include the recurrence of disturbing thoughts and memories which, while not extreme enough to be labeled as trauma, reflect or cause emotional turmoil. Considering the two - not mutually exclusive - kinds of images will facilitate the exploration of visualizations of the inexpressible, psychic states in different contexts while also avoiding the inflation and trivialization of the notion of trauma criticized by Wulf Kansteiner.

The much-touted inexpressibility of trauma echoes the problems of expression inherent in language highlighted by, among others, Jacques Derrida and the Yale School (see Roger Luckhurst’s The Trauma Question) and, more recently, Giorgio Agamben. On the other hand, as Thomas Elsaesser suggests, trauma theory attempts to chart new “theoretical and political ground about the status of fantasy” (“Postmodernism as Mourning Work,” Screen 42.2 [2001], 194). By concentrating on images and the levels of reality or fantasy they indulge in, this workshop aims to explore their particular, silent role in expressing trauma and damaged or emotionally charged psychological states.

20-minute papers addressing one or more of the following aspects will be especially welcome :

-  visualizations of the mind and psyche
-  limits of the notions of trauma and cultural trauma
-  ethics and aesthetics of (re-)presenting images that are disturbing or reflect psychological disturbance
-  sociopolitical dynamics of visual renditions of individual and collective psychological distress
-  recurrence of motifs and tropes, including revenants of the Holocaust and the imitation of other media
-  the role of images in archiving, cementing, or resurrecting memories as well as ‘working through’ or coming to terms with trauma

Please send bios and abstracts of 300 to 500 words in English or in French to Maaheen Ahmed(maaheen.ahmed@ugent.be) by March 31, 2015.


Création de la revue Phantasia

Laurent Van Eynde a le plaisir de nous annoncer la naissance de la revue Phantasia, revue internationale à comité de lecture, en ligne et en Open Access, publiant en trois langues (français, anglais, allemand).

"À l’instar du Centre Prospéro dont elle émane, principalement constitué de chercheurs philosophes et littéraires, ses préoccupations sont de nature interdisciplinaire. Ainsi, la philosophie spéculative, l’histoire de la philosophie, l’anthropologie philosophique, la théorie de la littérature, l’histoire de la littérature, la littérature comparée, la psychanalyse, les études théâtrales ou encore les études cinématographiques sont conviées."

Une description plus précise de la Revue, de ses objectifs et des enjeux auxquels elle s’attache, ainsi qu’un appel à contribution pour le premier numéro sont disponibles en ligne à l’adresse indiquée ci-dessous.


Appel à communications : Colloque international "Créer au nom de quoi ? Le positionnement moral de l’artiste en question"

[...] [N]ous souhaiterions à la fois interroger la manière dont un artiste se positionne moralement lorsqu’il crée et questionner la nécessité pour un spectateur, lorsqu’il juge, de tenir compte - ou non - d’un tel positionnement. Prenant pour point d’ancrage les arts visuels, nous nous demanderons comment il est possible d’appréhender le travail des artistes qui affirment, sans pour autant donner des leçons de morale ou politiser l’art, vouloir poursuivre des buts éthiques (même quand ceux-ci vont dans le sens d’une « neutralité » du regard). Plutôt que d’aborder l’art qui assène une thèse ou l’art engagé, il s’agira d’étudier la spécificité de ce que Didi-Huberman nomme une prise de position, laquelle ne se réduit pas au message ou à la transmission par l’artiste d’un programme à réaliser, mais correspond plutôt à la manière dont ses images modifient la configuration du monde qui prévalait jusqu’alors. [...]

Le colloque se déroulera à Louvain, les 14 et 15 mai 2015. Les propositions de communication (30 minutes) ne dépasseront pas 500 mots et devront être accompagnées d’une bibliographie indicative, ainsi que d’un court CV. Elles sont à envoyer à Cécile Angelini (cecile.angelini@uclouvain.be) et à Oleg Lebedev (oleg.lebedev@uclouvain.be) pour le 16 janvier 2015. La notification d’acceptation sera donnée pour le mois de février 2015.


Journée professionnelle "Regards croisés sur le livre illustré"
Le vendredi 24 octobre, l’Atelier du livre de Mariemont organise une journée professionnelle "REGARDS CROISÉS SUR LE LIVRE ILLUSTRÉ", qui se déroulera au Musée royal de Mariemont, de 10 à 17 h.

"AIRE LIBRE", ART LIBRE ? : compte-rendu

Le numéro 43 de la revue Textyles a mis à l’honneur l’ouvrage de Benoît Glaude, "AIRE LIBRE", ART LIBRE ? (2011) à travers le compte-rendu positif qu’en propose Pierre-Yves Hurel.

Le texte est accessible en ligne. La technologie de pointe dont dispose le GRIT nous permet en outre d’en proposer une version pdf à nos visiteurs.


Journée d’études du groupe de contact F.R.S.-FNRS "Historiographie et épistémologie de l’histoire de l’art"

La journée d’étude « Logiques iconiques » se déroulera à l’Université de Liège (A1/salle de l’Horloge), le vendredi 28 février de 9h30 à 17h30.

Le groupe de contact F.R.S.-FNRS en « Historiographie et épistémologie de l’histoire de l’art » inaugure par cette journée d’étude un nouvel axe de recherche méthodologique et transdisciplinaire consacré au statut de l’image au sein de nos disciplines respectives. Depuis les champs épistémiques de l’histoire, de la philosophie, de l’anthropologie, de la science du langage ou de la théorie de l’art, chacun réfléchira à la fonction des éléments visuels dans la construction du savoir. Loin d’interroger seulement la puissance heuristique ou exemplative de l’image, on tentera d’identifier les effets du règne grandissant de celle-ci sur nos discours théoriques. Les modalités propres du langage visuel, que l’on ne peut plus aujourd’hui négliger, mettent à l’épreuve nos repères disciplinaires. Les outils traditionnels sont-ils adaptés aux logiques spécifiques des images ? Sinon, quels sont les moyens nouveaux (conceptuels, descriptifs, etc.) que la prise en compte d’éléments visuels nous impose ?

Cette rencontre figure également au programme du module du même nom proposé par l’Ecole doctorale n°4 du FNRS.


Nouvelle brève

Le Pr. Philippe Kaenel nous informe que le projet " Les artistes et les livres (1880-2015). La Suisse comme plateforme culturelle / Die Künstler und die Bücher (1880-2015). Die Schweiz als kulturelle Plattform / Artists and Books (1880-2015). Switzerland as a cultural platform " a reçu l’aval du FNS.

Cet important projet, réalisé en partenariat avec la Bibliothèque nationale suisse (Susanne Bieri), va générer une publication, une exposition itinérante, une base de données et un site web ainsi que nombre de possibilités de stages dont le centre des Sciences historiques de la culture pourra profiter.

Ce projet inaugure surtout un partenariat sur le long terme entre notre Faculté et la Bibliothèque nationale, et permettra de renforcer les axes de recherche du centre SHC consacrés à la question des relations textes images et aux transferts culturels.


Jean Ray. L’alchimie du mystère

Les Bibliothèques des Littératures d’Aventures (BiLA)du Centre Steeman ont le plaisir d’accueillir l’exposition « Jean Ray, l’alchimie du mystère », conçue par l’Amicale Jean Ray :

L’Edgar Poe belge ou le Jack London flamand ? Maître incontesté de la littérature fantastique ou praticien hors-pair du roman policier ? Aventurier ou mythomane ? Jean Ray auteur d’expression française ou John Flanders auteur d’expression néerlandaise ? Jean Ray / John Flanders, c’est tout cela à la fois !

Le vernissage de l’exposition consacrée à cet écrivain belge de renom aura lieu le 27 mars 2013 à 18h30. Plusieurs invités d’honneur seront présents, parmi lesquels Alfu (Alain Fuzelier), directeur de Encrage Editions et responsable du Centre Rocambole (Centre de Ressources international du Roman populaire) ainsi que Arnaud Huftier, co-responsable de l’Amicale Jean Ray et auteur de l’ouvrage Jean Ray et l’alchimie du mystère. L’exposition, dont l’entrée est libre, sera visible à la BiLA jusqu’au 15 mai 2013.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page de l’événement !


Lex-ICON : Traiter l’image comme un texte / Traiter le texte comme une image

Le colloque international Lex-Icon, consacré à la dyade texte/image autant qu’à son dépassement, se déroulera du 7 au 10 juin 2012 à l’Université de Haute-Alsace (Mulhouse).

L’événement, co-organisé par Jennifer K Dick (UHA/ILLE), Océane Delleaux (UHA/CREM/Edith), Eric Suchère (École Supérieure d’Art et Design de Saint-Étienne), Didier Girard (UHA/ILLE), Jean-Robert Gerard (UHA/ILLE) et Fréderique Toudoire-Surlapierre (UHA/ILLE), est ouvert au public (10 €/jour ou 20 €/colloque pour les adultes, tarif réduit de 5 € pour les étudiants. Entrée libre pour les intervenants, enseignants et étudiants de l’UHA, du Quai et de l’IUT de Colmar-Mulhouse).

Le programme du colloque est consultable en ligne.


Affichage du site
Le site est fonctionnel non seulement sous Firefox (Mac et PC) et Safari (Mac), mais aussi sous Internet Explorer 6 (PC). Néanmoins, pour les PC, l’affichage sera plus harmonieux sous Firefox, téléchargeable gratuitement.

DERNIERS ARTICLES ÉDITÉS

Grit
Des questions ou des suggestions relatives à nos recherches, à nos activités ou à nos publications ? Des remarques ou des conseils quant au contenu de notre site ou à sa conception ? N’hésitez pas à (...) Plus...

 

Edito

Appel à textes : le roman informé par les BD

“Le roman graphiqué” : des influences de la BD sur le roman

D
’une part, il existe des études sur la poésie influencée par la peinture (Reverdy) ou sur le roman influencé par le cinema (voir Morissette) ; d’autre part, il existe des articles sur les réalisateurs séduits par les "comics" (e.g. Resnais, Snyder dans les 300) et sur les peintres utilisant les comics comme inspiration (e.g. Warhol, Lichtenstein). Cependant, il n’y a presque rien sur le roman influencé par la BD ou les “comics”.

Ces romans informés par la BD le sont-ils par ses thèmes, ses techniques narratives, ses spécificités visuelles ? Cette autre novelisation est-elle une preuve supplémentaire de légitimation de la BD ?

Dans le monde anglo-saxon, il existe déjà quelques articles avant-coureurs sur cette problématique et sur les quelques auteurs anglophones, tous américains, qui ont exploré cette esthétique transmédiatique comme : Tom de Haven (Funny Papers, 1985), Jay Kantor (Krazy Kat, 1987), Frederic Tuten (Tintin in the New World, 1993), Austin Grossman (Soon I will be Invincible, 2007), et sans doute le plus connu, Michael Chabon (Kavalier & Clay, prix Pulitzer 2001).

Comment ces romanciers représentent-ils les « comics », les BD et les mangas ? S’ils utilisent souvent des thèmes et personnages (auteurs ou protagonistes de « comics »), usent-ils aussi de techniques spécifiques inspirées par la BD et les comics ? Et si oui, lesquelles ? Y a-t-il d’autres auteurs anglo-saxons influencés par les comics ? Britanniques ? Australiens ? Africains ?

Et qu’en est-il des auteurs d’autres langues/cultures comme l’Italie (e.g. Umberto Eco-La Misteriosa Fiamma de la regina Loana), la France et le Japon pour ne parler que de trois pays qui ont une tradition de la BD, longue et dynamique ? D’autres cultures produisent-elles des romans marqués par les tebeo, beeldverhaal, banda desenhada, komiks ? Les romanciers qui sont aussi bédéistes séparent-ils hermétiquement leurs univers selon qu’ils composent un roman ou une BD ? Jean Teulé dans un ouvrage au titre évocateur Bord cadrage (2009) joue-t-il aussi avec une esthétique BD ? Et quid de Harry Morgan qui est romancier, bédéiste et en plus théoricien de la BD ? Et Ludovic Debeurme (Ocean Park, 2014), Joann Sfar (L’éternel, 2012), Willy Mouele (Willy the Kid, 2011), et les travaux transmédiatiques d’un Benoit Peeters ? La BD est traditionnelement un domaine masculin. Y a-t-il des romancières américaines, françaises ou d’autres langues inspirées par certaines BD ? Existe-il en français des exemples de novelisation de livres pour la jeunesse comme c’est le cas en anglais des “Fantastic four” dans les années 1960 ou plus récemment Where the Wild Things are par Dave Eggers ?

Nous invitons des propositions sur un ou des auteurs de fictions (romans, nouvelles), ou sur des problèmes plus directement théoriques (narratologie spécifique à la BD ; adaptation transmédiatique), soit dans dans une langue/culture, soit sur plusieurs dans une perspective comparative, ainsi que des entretiens avec des romanciers qui s’intéressent à la BD.

Dates-limites :

Proposition (400-500 mots) pour le 30 septembre 2014 ; article complet (4000-5000 mots) pour le 30 janvier 2015 ; après double lecture en aveugle, les textes acceptés seront publiés dans Image & Narrative ; langues : anglais ou français. Contacter : Hugo Frey (h.frey@chi.ac.uk ) ET Chris Reyns-Chikuma (reynschi@ualberta.ca).

1, place Blaise Pascal - B-1348 Louvain-la-Neuve (Belgique) - tél. +32 (0)10 47 49 24 - fax +32 (0)10 47 25 79
Envoyer un mail au GRIT - Mise à jour : dimanche 15 février 2015