Grit Groupe de Recherche sur l'Image et le Texte
1, place Blaise Pascal - B-1348 Louvain-la-Neuve (Belgique) - tél. +32 (0)10 47 49 24 - fax +32 (0)10 47 25 79 - grit@rom.ucl.ac.be

RÉFÉRENCE
TILLEUIL Jean-Louis, « Incongruité ou innovation romanesque ? Le réalisme trash de Mon affreux papa », dans Cahiers Robinson. Figures paternelles, n° 22, décembre 2007, Université d’Artois, p. 123-136.

Jean-Louis Tilleuil
Jean-Louis Tilleuil est professeur à la Faculté de philosophie, arts et lettres (UCL). Ses enseignements et ses recherches portent sur l’étude sociocritique des productions littéraires et sur la (...) Plus...

Article

[conclusion]

Incongruité ou innovation romanesque ?
Le réalisme trash de Mon affreux papa

O
N peut se demander si cette violence qui transpire du roman en question n’est pas tout simplement due à la position avant-gardiste que l’auteur occupe au sein du champ et à partir de laquelle les enjeux de ce champ ne se réduisent plus seulement en l’héritage d’un patrimoine de sagesse, de morale et de culture (fonction traditionnelle, renvoyant aux origines du champ) ou en l’affirmation sans cesse renouvelée de recherche esthétique et thématique (fonction « moderne », mise en place à partir des années 1970), mais ont désormais des ambitions éthiques grâce auxquelles une participation hautement émancipative à la définition légitime du monde social peut être envisagée [1]. Pour Donner, l’expression donnée à ce nouvel enjeu consiste à poser que l’enfant, moins fragile qu’on ne le croit, peut s’épanouir dans une société qui ne fait pas de cadeau. Est-ce suffisant pour être révolutionnaire ? Nous avons pu observer que la révolution de Donner peut être conservatrice. Ou, pour faire le lien avec le début de notre conclusion, que le baroque s’euphémise à l’occasion, par l’ajout d’une dose de classicisme soucieux de conformisme. Du conformisme au conservatisme, le pas est franchi lorsque nous constatons que le roman, s’il forme à la vie, familiarise aussi son lectorat à quelques orientations idéologiques dominantes, en l’occurrence au maintien de la transversalité de la hiérarchisation des rapports sociaux de sexe.


[1] Pour un complément d’information sur les luttes de concurrence concernant la définition légitime du monde social et sur la situation de crise expérimentée à cet égard, depuis la fin du XIXe siècle, par le champ littéraire : Gisèle SAPIRO, « Autonomie esthétique, autonomisation littéraire », dans Pierre ENCREVÉ Pierre et Rose-Marie LAGRAVE (sous la dir. de), Travailler avec Bourdieu, Paris, Flammarion, 2003, p. 295 ; Odile HENRY et Hervé SERRY, « La sociologie, enjeu de luttes », dans Actes de la recherche en sciences sociales. Morale et sciences des mœurs, n° 153, juin 2004, Paris, Seuil, p. 7-9 notamment.

Référence : TILLEUIL Jean-Louis, « Incongruité ou innovation romanesque ? Le réalisme trash de Mon affreux papa », dans Cahiers Robinson. Figures paternelles, n° 22, décembre 2007, Université d’Artois, p. 123-136.
 
1, place Blaise Pascal - B-1348 Louvain-la-Neuve (Belgique) - tél. +32 (0)10 47 49 24 - fax +32 (0)10 47 25 79
Envoyer un mail au GRIT - Mise à jour : mercredi 16 décembre 2015